Le Cha-cha-cha

Son ancètre, le Mambo, provient du Cuba où il se développe dans les années cinquante.
Initialement appelé triple-mambo, son appellation actuelle de « cha cha cha » est censée évoquer le bruit des pieds des danseurs sur le sol.
Découlant des rythmes afro-cubains, il se caractérise par une syncope fortement accentuée.