La Rumba

D’origine cubaine, les esclaves noirs dansaient la Rumba pour imiter la parade nuptiale des oiseaux. Dérivé du son cubain, ses figures retracent les tentatives millénaires de la femme destinées à séduire l’homme. Il en découle un aspect sensuel voire érotique, qui met en valeur les talents des danseurs. On peut y voir alternativement des éléments d’attraction et de rejet entre l’homme et la femme.